Articles de patrice74

  • Éviter l'intoxication au monoxyde de carbone !

    Rassurez-vous je ne m'invite pas chez tout le monde ... seuls les plus imprudents, négligents ou insouciants m'intéressent.

    Je suis un gaz incolore, inodore et toxique.

    Je suis le résultat d'une combustion incomplète (quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, charbon, essence...)

    J'aime les installations de chauffage défectueuses ou mal réglées comme les chaudières et les chauffe-eaux, les chauffages d'appoints (pas électrique), les cheminées...

    J'aime aussi les appareils ménagers à gaz (cuisinière, four..), les véhicules et les autres appareils à combustion comme les tondeuses, les disqueuses...

    Je suis composé d'un atome d'oxygène et d'un atome de carbone. Les gens me surnomment CO.

    Je suis le MONOXYDE DE CARBONE !

    POUR M'ÉVITER :

    - entretenez régulièrement vos installations par des professionnels
    - vérifiez la bonne ventilation des bouches d'aération et ne calfeutrez pas les entrées et sorties d'air
    - installez des détecteurs de CO ( attention: différent d'un détecteur de fumée)
    - ventilez régulièrement (10 min/ pièce même l'hiver).

    Votre détecteur se met à sonner, que faire ?

    - Restez calme et aérez largement l’habitation.
    - Éteignez si possible tous les appareils à combustible.
    - Quittez l’habitation en laissant toutes les portes et fenêtres ouvertes.
    - Appelez le numéro d’urgence de votre installateur, fournisseur de gaz ou propriétaire.

    Ne retournez pas dans l’habitation tant que l’alarme n’a pas été arrêtée. Après exposition à de l’air frais, l’alarme pourra encore retentir pendant 10 minutes.

    Des personnes présentent des symptômes comme des maux de tête ou des nausées :

    - Sortez de l'habitation
    - Alertez immédiatement les secours (15-18-112)

    Lire la suite

  • Une noyade est si vite arrivée !

     Savez-vous que la noyade accidentelle est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans en France ?

    Lire la suite

  • Urgence vitale évidente

    L'approche d'une victime et son observation doivent permettre d'identifier rapidement l'existence d'une détresse visible qui peut à très court termes engager son pronostic vital.

    "Si je ne fais rien tout de suite la victime risque de mourir !"

    Lire la suite

  • Le retournement

    Le retournement d'une victime sur le dos ou l'évaluation du bénéfice risque par le secouriste. Pour éviter toute confusion ou raccourci pris, l'idéal est que tout citoyen soit formé aux gestes qui sauvent pour agir vite et bien sans jamais se mettre en danger ou aggraver une situation. La formation (le prescrit) ne présente pas toujours cette question du retournement pourtant essentielle (GQS, PSC1). Après plus de 20 ans sur le terrain comme sapeur pompier je peux vous assurer que les victimes n'attendent pas souvent à plat dos leur sauveteur (le réel). Cette question de la mobilistation (ou pas) de la victime se doit donc d'être posée et la réflexion menée pour éviter de mauvais réflexes pouvant faire pire que mieux. 

    Lire la suite

  • Le baiser de la vie

    HISTOIRE VRAIE

    Cette photo, dénommée "LE BAISER DE LA VIE" est considérée comme l'une des plus belles photos du 20ème siècle.

    Elle a même reçu le Prix Pulitzer en 1968.

    Lire la suite

  • Appels d'urgence en montagne

    En montagne mieux vaut prévenir que guérir.

    Apprenez à faire face aux 12 plus grands risques en montagne
    ET constituez votre trousse de premiers secours "Spéciale Aventure" grâce au notre guide.

    Lire la suite